Vente de médicaments en ligne en France : une révolution santé à prendre avec des pincettes

Vente de médicaments en ligne
Sommaire

Le marché de la vente de médicaments en ligne est en pleine expansion en France, synonyme d’une plus grande accessibilité pour le patient. Toutefois, cette évolution présente également des risques. Au sein de cet article, nous verrons ensemble l’origine, les avantages, les dangers et le rôle du pharmacien dans cette nouvelle ère digitale.

 

 

L’origine du e-commerce de médicaments

Aujourd’hui, 1 Français sur 10 achète ses médicaments en ligne. Il s’agit d’un mode d’achat rendu possible par l’autorisation de l’Union Européenne depuis 2011. Face à la pression européenne, la France a légalisé cette pratique en 2013. Si le phénomène semble en plein essor, le nombre de pharmacies en ligne reste limité avec seulement 400 actives sur 22 500 pharmacies françaises physiques.

Cette pratique est évidemment sous un strict encadrement. L’e-officine est essentiellement le prolongement de la pharmacie physique, et non une alternative. L’achat en ligne est réservé aux médicaments sans ordonnance et les sites autorisés doivent dépendre d’une officine physique, en respectant diverses réglementations pour assurer la sécurité du patient.

 

Les avantages de vente de médicaments en ligne

La vente en ligne offre de multiples avantages aux patients, tels que notamment :

  • La confidentialité : Les patients bénéficient d’une discrétion accrue, notamment pour des produits d’hygiène intime;

  • Une transparence des prix : Les prix des médicaments en vente libre varient souvent, mais en ligne, ils sont transparents et comparables;

  • Des informations accessibles : Avec 70% des patients se tournant vers internet pour des questions de santé, la e-pharmacie répond à un besoin d’information.

 

Les risques des pharmacies en ligne

Bien que la vente en ligne présente des avantages, elle n’est pas sans risques. Ces derniers sont principalement :

  • Une banalisation de la médication : L’acte d’achat devient moins concret, pouvant conduire à une méconnaissance des coûts et une surconsommation de médicaments;

  • L’absence de contact humain : Le manque de contact direct avec un professionnel peut être préjudiciable pour le patient, perdant ainsi les conseils personnalisés en fonction de ses besoins;

  • Un problème de santé publique : Avec 50% des médicaments vendus en ligne étant falsifiés selon l’OMS, le risque pour la santé des patients est bien réel.

Vente de médicaments en ligne

La réglementation en vigueur pour les pharmacies en ligne

La réglementation applicable aux pharmacies en ligne est assortie d’un certain nombre d’obligations pour les pharmaciens et les gestionnaires de ces plateformes :

  • La pharmacie en ligne doit être adossée à une véritable officine physique.

  • Le pharmacien doit obtenir l’autorisation de l’agence régionale de santé (ARS) dont il relève et doit informer l’Ordre des pharmaciens de la création du site.

  • Il est également de la responsabilité du pharmacien de veiller à la bonne livraison des produits et de respecter les règles de déontologie.

  • L’agence des sites de pharmacie en ligne doit également se conformer à la réglementation en vigueur.

Il est important de noter que, spécifiquement pour cette activité, la publicité pour une pharmacie en ligne est interdite, tout comme la publicité pour une officine physique, conformément à l’arrêt du Conseil d’Etat du 12 juin 1998. Ces règles sont essentielles pour garantir la fiabilité et la sécurité des pharmacies en ligne.



Comment savoir si la pharmacie en ligne est authentique ?

Pour reconnaître une pharmacie en ligne authentifiée, il est essentiel de respecter certaines règles et réglementations. Tout d’abord, le site doit afficher clairement les informations suivantes :

  • La raison sociale de la pharmacie;

  • Les noms et prénoms des pharmaciens responsables;

  • L’adresse de l’officine ainsi que l’adresse électronique et le numéro de téléphone.

Il est également important de mentionner la dénomination sociale et les coordonnées de l’hébergeur du site agréé par le Ministère de la Santé, ainsi que le nom et l’adresse de l’agence régionale de santé compétente.

De plus, les coordonnées de l’Agence nationale de sécurité du médicament doivent être fournies, ainsi que le numéro RPPS du ou des pharmaciens et le numéro de licence de la pharmacie. Enfin, le site doit inclure le numéro individuel d’identification relatif à la taxe sur la valeur ajoutée, le code APE, le numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés, ainsi que le numéro SIRET.

Il est également recommandé de fournir des liens vers les sites de l’Ordre national des pharmaciens et du Ministère de la Santé. Depuis le 1er juillet 2005, tous les sites de vente de médicaments en ligne autorisés doivent également afficher un logo spécifique, commun à tous les États membres de l’Union européenne, sur chaque page du site traitant du commerce des médicaments.

Qu’en est-il du rôle du pharmacien ?

Face à la digitalisation, le rôle du pharmacien est en pleine mutation. Il est responsable non seulement des médicaments vendus, mais aussi de la protection des données de santé de ses patients.

L’e-réputation du pharmacien et de la pharmacie en ligne est primordiale dans cette ère numérique. En dépit des challenges, les pharmaciens restent des acteurs clés de l’accompagnement du patient, avec une capacité accrue à répondre aux besoins variés grâce à la digitalisation.

 

Les perspectives pour le futur

  • Développement Durable : Avec la croissance du e-commerce, la question de l’empreinte écologique de la livraison des médicaments se pose. Des solutions plus écologiques pourraient émerger.

  • Personnalisation de l’expérience : Avec l’avènement de la technologie, il est probable que l’expérience en ligne devienne de plus en plus personnalisée, offrant des recommandations basées sur l’historique de santé et les préférences du patient.

Pour conclure

Si la vente en ligne de médicaments en France ouvre de nouvelles perspectives en matière de santé, d’accessibilité et de commodité, elle nécessite une régulation rigoureuse et un rôle toujours central du pharmacien pour garantir la sécurité des patients lors de leur achat de médicaments.

Partager sur les réseaux sociaux

Shirley SEYWERT

Fondatrice de Doctoweb
Groupe Yoozeo

Téléphone

06 95 89 30 80

Email

shirley@yoozeo.fr

Suivez-nous

A propos de Doctoweb

Communication Digitale sur mesure pour les professionnels de la santé.
Nous vous proposons une vision 360° avec un ensemble de solutions digitales :

– Création & refonte de sites internet médicaux
– Référencement naturel spécialisé dans le secteur médical
– Identité visuelle médicale et supports de communication

Nos derniers articles

Suivez-nous